SPORT/BOXE: ENTRETIEN AVEC L’EXPERT STEVE MABILLE

En image des gants de boxe (Photo d’illustration)

Alors que la pandémie COVID-19 continue de sévir dans le monde, l’Association Afrique Terre de Cultures (ATC) a profité de ce moment d’arrêt des activités sportives pour aller à la rencontre des acteurs sportifs. Ce jeudi 07 Mai, Jean CANTCHEKI correspondant de afriqueterredecultures.com a reçu en ligne depuis Marseille M. MABILLE Steve, expert en boxe africaine avec qui il a fait l’état des lieux de ce sport dans le monde et aussi en Afrique.

Le sport, une des ces activités socio-professionnelle qui draine à chacun de ses événements un monde important est frappé de plein fouets par la pandémie. La boxe n’est pas resté en marge. D’ailleurs Steve MABILLE expert et consultant de boxe a reconnu que la boxe mondiale comme tous les autres sports ne se portent pas bien puisque ça fait plus d’un mois et demi qu’il ya plus de compétition.

« Le dernier gala de la boxe mondiale s’est passé en début Mars. Plus d’un mois et demi que le monde de la boxe est à l’arrêt comme bien d’autres sports » a déclaré l’expert et avant d’ajouter: « la boxe a besoin des compétitions chaque weekend surtout aux USA, au Royaume-Uni, au Ghana ou encore aux Philippines… »

Ce manque de compétitions est déplorée par tous les sportifs, les boxeurs y compris. Pour une discipline qui peine à émerger cela est ressenti comme un coup de massue et beaucoup craignent la reprise. Steve MABILLE a aussi évoqué l’état de santé de la boxe africaine qui à son regard, bénéficie d’une maigre audience. Notre expert regrette cette situation liée au fait que la boxe africaine souffre du même mal que les autres sports à l’exception du football. Pour lui ce sport est victime du manque de financement et d’attention des gouvernements. Loin de s’apitoyer sur cette situation, Steve se félicite des initiatives privées qui permettent à certains boxeurs de sortir la tête de l’eau comme dans le quartier BAKOUM au cœur d’Accra au Ghana.

« C’est ce quartier qui a fabriqué des boxeurs et de multiples champions du monde ghanéens dans les catégories WVBC, WVBA, WVBO ou encore IBF ».

Ce quartier a produit des champions tels que Jeshua KLOTE champion IBF des Walters, Isaac DOGBOE champion WVBO entre autres. Si d’importants efforts restent à faire pour hisser la boxe africaine au niveau mondial Steve reconnaît tout de même que des pays comme la Zambie, l’Afrique du Sud ou encore le Congo font des efforts louables. Pour finir, il invite les gouvernements et les fédérations de boxe à s’inspirer des stratégies de réussite de ce quartier BAKOUM pour un meilleur rayonnement de ce sport si passionnant et exaltant.

Jean CANTCHEKI

Catégories :SPORT

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.