CULTURES: DES PARCS ZOOLOGIQUES POUR RELANCER LE TOURISME

Un troupeau d’éléphants dans le Parc Fazao- Malfakassa

Quelles recettes pour relancer le secteur le touristique et créer des emplois? La rédaction d’ Afrique Terre de Cultures s’est penché sur le dossier et trace ici quelques grandes lignes pour y arriver.

Après le départ en 2015 de la fondation Franz Webber en charge du parc fazao, ce sont d’une part les animaux qui sont laissés à la merci des braconniers et de l’autre les riverains qui ont envahi le domaine afin de trouver des espaces cultivables. Les conséquences de ces actes sont lourdes et inestimables aussi bien pour les animaux que pour les populations riveraines. Aussi est-il temps d’arrêter l’hémorragie et de recréer un cadre, un espace de vie pour ces espèces animales et booster le tourisme pourvoyeur d’emplois pour les populations. Dans cette optique, le Togo peut entreprendre un grand projet de parc zoologique avec des villages de vacances estivales en associant des ministères comme celui du tourisme, de la protection de l’environnement ou encore celui de la promotion sociale afin de créer un cadre juste et équitable d’accès pour toutes les couches sociales.

La création de ces parcs d’attraction zoologique engendrerait la création des centaines d’emplois dans les secteurs d’activités comme l’hôtellerie, la restauration ou encore le transport. Il faut aussi ajouter les services administratifs, d’entretien et de maintenance et les soins vétérinaires que la gestion de ces parcs va nécessiter. En le faisant le Togo va emboîter le pas aux autres pays de la sous région comme le Bénin ou encore le Senegal et attirer des touristes tout en protégeant les espèces animales et végétales en voie d’extinction. Pour faciliter l’accès aux parcs des voies seront devéloppées, désenclavant au passage des localités ce qui au retour accelerait l’écoulement des marchandises ou le déplacement des populations. Le tourisme serait le plus gros bénéficiaire avec une augmentation de ces recettes et des opportunités d’emploi aux populations riveraines.

Il faut reconnaître que dans le secteur touristique, le Togo regorge d’enormes potentiels jusqu’alors inexplorés. Afin de les valoriser il serait idéal de créer un cadre approprié pour une gestion efficience et efficace. Ici le modèle Sénégalais ou encore béninois peut être imité. Il faudrait aussi mettre en place un mécanisme tenant compte du pouvoir d’achat des couches sociales afin de booster le tourisme intérieur et susciter l’intérêt des togolais à visiter ces parcs et autres lieux d’attraction. La charité bien ordonnée commence par soi même dit-on.