RÉFORMES DES LIGUES & DISTRICTS: PRESSIONS POLITIQUES ET IRRÉGULARITÉS ENTACHENT LE PROCESSUS DANS L’AKEBOU

Les élections des districts se sont déroulés en septembre dernier et sans surprise majeur celle des ligues devraient suivre en ce début du mois d’octobre. Ces élections devant donner le point de départ du renouveau du football togolais risquent de créer de la méfiance et de la discorde entre les acteurs du football dans certains districts comme celui de l’Akebou.

Quelques semaines après les d’élections les voix s’élèvent dans l’Akebou pour dénoncer les irrégularités orchestrées lors du scrutin. En effet dans une note envoyée à la FTF et dont nous avons eu copie, il ressort, qu’à dessein, les horaires ont été modifiés sans que les délégués ne soient informés. À cela s’ajoute des délits d’usurpation d’identité et de fausses déclarations qui ont influé sur les résultats des élections. En effet et selon la note, DJESSOU Kodjo non mandaté à représenter le club AZAKO FC pour cette a voté pour le compte dudit club avant même l’arrivée du représentant mandaté du club, EDETOU Kossi Edem aux alentours de l’heure indiquée soit 14h30. À cela s’ajoute la fausse démission de la liste conduite par AGBELEDJI comme annoncée par le SG de la FTF. Dès lors que son représentant n’a pas voté EDJEWOU Awoki, le club AZAKO FC estime que l’on ne saurait conclure que ce dernier a recueilli la majorité suprême (50%+1) des voix et déclaré élu. Il faut alors tirer les conséquences et reprendre les élections selon les textes et règlements de la FTF ajoute la note.

En analysant ces deux listes publiées par le comité de réformes de la ligue des Plateaux, l’on se rend compte que AGBELEDJI et sa liste alors présents sur la première liste retenue ont subitement disparu sans aucune explication pour faire place à la liste pilotée par le sieur EDJEWOU sur la liste définitive retenue. Nos tentatives pour contacter les autres parties prenantes pour plus de lumière sont restées vaines jusqu’alors. Ce changement de liste brusque et injustifié conforte les propos des dirigeants de la jeunesse d’Akebou et la thèse des pressions politiques exercées sur certains acteurs de la ligue qui ont dû céder en publiant une nouvelle liste. Malgré les dénonciations et l’appel lancé à la FTF afin que les textes et règlements soient respectés rien n’a été fait et le processus est allé à son terme. Les yeux sont donc tournés vers l’instance faîtière saisie par le club AZAKO et l’on attend avec impatience sa réaction.

Cette nouvelle affaire qui vient éclabousser la FTF s’inscrit dans la suite logique des anomalies constatées ici et là depuis le début du processus, anomalies qui n’ont pas été corrigées. Qu’il vous souvienne que quelques jours plus tôt la jeunesse de la localité dénonçait avec véhémence le fait que la liste consensuelle constituée par les deux équipes ayant participé à l’intra-ligue à AKEBOU avec comme tête de liste AGBELEDJI Kouami ait été écartée sans nul doute sous la pression des autorités politiques du milieu notamment le ministre EGBETONYO, l’honorable KERETCHO et le SG de la FTF, Dr Pierre LAMADOKOU pour être remplacée par une liste conduite par EDJEWOU Awoki (confère ci-dessus les deux listes publiées par le comité de réformes).

Annoncées comme le point de départ pour un nouveau football, les réformes amorcées par la FTF risquent d’élargir le fossé entre les acteurs. Déjà ils sont nombreux à exprimer leurs inquiétudes sur l’avenir de notre sport roi.

Catégories :SPORT

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.